«

»

Comment choisir la bonne sensibilité (ISO) ?

« ISO » est l’acronyme de « International Standards Organisation », en français Organisation internationale de normalisation. Les normes ISO sont reconnues mondialement et s’y conformer, bien que volontaire, est un quasi pré-requis dans de nombreux domaines des affaires.

Dans le domaine qui nous intéresse, soit la photographie, ISO désigne la sensibilité du capteur numérique à la lumière. Autrefois, aux États-Unis, les fabricants de films employaient l’échelle ASA (American Standards Association) et les européens l’échelle ISO. De nos jours, les deux normes ont fusionné et c’est l’ancienne échelle ASA qui est devenue l’ISO. 

Film

À l’époque du film argentique, pour changer la sensibilité du film, il fallait tout simplement remplacer le film présent dans l’appareil  par une bobine de film ayant une sensibilité différente, plus ou moins élevée, selon le besoin. Sur certains appareils, cela ne pouvait pas être fait à mi-chemin à travers un rouleau, de sorte que le photographe était coincé avec la sensibilité présente jusqu’à ce qu’il ait utilisé tout le film dans la caméra.

Bobines de film de différentes sensibilité.

Cliquez pour agrandir: Bobines de film de différentes sensibilité. Montage photo © Charles Martel 2015

Numérique

Avec l’arrivée de la technologie numérique, les choses ont bien changé. L’ISO sur un apn est quelque chose de dynamique. La sensibilité peut être modifiée dynamiquement, soit manuellement, soit automatiquement, pendant la prise de vues et ce pour chaque image, si désiré.

Échelle de sensibilité ISO sur un apn évolué.

Échelle de sensibilité ISO sur un apn évolué. Image © Charles Martel 2015

Sélection de l'iso sur l'apn d'un téléphone intelligent Samsung

Sélection de l’iso sur l’apn d’un téléphone intelligent Samsung. Image © Charles Martel 2015

Cependant, contrairement au film, dont la sensibilité était fixée à l’avance, il est possible de faire varier la sensibilité du capteur numérique de façon beaucoup plus progressive et en bien plus petits incréments. Donc rien n’empêche un apn de régler la sensibilité sur ISO 178, 340, 1260, etc.

Mais cela dépend aussi sur les spécificités de chaque modèle d’appareil photo. Sur la majorité des apn, ceci est uniquement vrai en mode automatique. Mais certains apn plus évolués offrent la possibilité au photographe de choisir lui-même une sensibilité non-standard.

Ceci a pour résultat que l’ISO fait maintenant partie intégrante des outils de contrôle dont dispose le photographe pour obtenir la bonne exposition, au même titre que l’ouverture ou le temps de pose.

Plage des sensibilités

Chaque modèle d’apn est différent des autres par de nombreux facteurs. Un de ceux-ci est le capteur utilisé. C’est ce capteur qui détermine la plage des sensibilités disponibles.

La majorité des apn opèrent dans une gamme (ou plage) de sensibilités qui vont de ISO 100 à 6400 environ. Mais certains appareils photo numériques avancés, équipés d’un capteur de grande taille, peuvent monter beaucoup plus haut. Et certains peuvent descendre un peu plus bas que 100, soit 80 ou 50.

Normalement, l’échelle des sensibilités croit par paliers de 1 stop d’exposition. 1 stop de différence représente le double ou la moitié de la sensibilité, selon le sens du déplacement sur l’échelle.

100, 200, 400, 800, 1600, 3200, 6400…+

Mais encore une fois, les caméras les plus avancés offrent généralement de beaucoup plus petits incréments à cette échelle.

 Effet de la sensibilité sur la qualité de l’image

La règle générale, en photographie numérique, plus élevée est la sensibilité, plus il y aura du bruit dans l’image (note: un article sur le bruit sera publié prochainement). 

Apn utilisé: Samsung Galaxy 3S (téléphone intelligent)

Exemple à ISO 100:

Fleur à ISO 100

Cliquez pour agrandir: Fleur à ISO 100, Image © Charles Martel 2015

Section agrandie (ciel): Relativement peu de bruit

Fleur 100 ISO crop 200px

Fleur 100 ISO crop 200px, Image © Charles Martel 2015

Exemple à ISO 800:

Fleur à ISO 800

Cliquez pour agrandir: Fleur à ISO 800, Image © Charles Martel 2015

Section agrandie (ciel): Beaucoup de bruit

Fleur à ISO 800, crop200px

Fleur à ISO 800, crop200px Image © Charles Martel 2015

Comme vous pouvez aisément le voir dans les exemples ci-dessus, le bruit est bien plus important à ISO 800 qu’à ISO 100. Cependant, la différence de bruit dépend du type d’apn utilisé, de la taille du capteur, du traitement appliqué à l’image après la capture, etc. Sur un apn avancé de type Reflex, à capteur de grande taille, la différence serait nettement moindre sinon invisible.

Il est donc dans l’intérêt du photographe de limiter autant que possible la sensibilité utilisée, surtout si son apn est doté d’un capteur de petite dimensions. Une sensibilité élevée ne devrait être utilisée que si la luminosité ambiante est faible et que le photographe ne peut utiliser un trépied pour stabiliser son apn, par exemple.

C’est donc pourquoi beaucoup de photographes avertis préfèrent régler manuellement l’ISO plutôt qu’utiliser le mode automatique.

 


Vous avez trouvé cet article intéressant ? Laissez-moi savoir ce que vous en pensez! Vos commentaires (ci-dessous) sont précieux et m'aideront à améliorer ce site!

© Charles Martel 2015 Aux éditeurs web: Merci de placer un lien vers cet article si vous croyez qu’il puisse intéresser vos lecteurs. Si vous désirez le republier sur votre site, veuillez me contacter d’abord via la page de contact. Merci!

Au sujet de l'auteur

Charles Martel

Laisser un commentaire